L'enlèvement de Barney et Betty Hill

 L'enlèvement de Barney et Betty Hill est le premier témoignage d'abduction? à avoir fait sensation dans les médias et reste à l'heure actuelle l'un des plus célèbres récits d'enlèvement. Il a eu un impact important sur la conception des extraterrestres et des abductions dans la culture populaire et y a notamment introduit l'image despetits gris ainsi que l'idée qu'ils sont originaires du système Zeta Reticuli.

L'enlèvement supposé a lieu en 1961, alors que Betty et Barney Hill sont âgés d'une quarantaine d'années. À l'époque, Betty est superviseuse au département pour l'aide sociale à l'enfance de la ville de Portsmouth, ville où le couple réside, tandis que Barney est employé à la Poste. D'origine éthiopienne, il est impliqué dans la cause des afro-américains et siège à la commission des droits civiques du gouverneur du New Hampshire.

 

Le couple, vers 1966

En septembre 1961, le couple part passer quelques jours de vacances au Canada.

 

 L'OVNI

Le soir du 19 au 20 septembre, les Hill sont sur le chemin du retour vers Portsmouth. Alors qu'ils parcourent la route n°3, au sud de Groveton (New Hampshire), ils observent un point lumineux dans le ciel, qui ressemble à une étoile ou à un satellite mais se déplace étrangement.

Barney finit par arrêter la voiture pour qu'ils puissent sortir, observer l'objet à l'aide de jumelles et promener leur chien. Craignant une éventuelle attaque d'animaux sauvages, tels que des ours, Barney sort également son pistolet, qu'il avait rangé dans le coffre de la voiture.

Pendant ce temps, l'objet lumineux se rapproche d'eux. Il est parfois dit qu'il semblait accompagner les reliefs dans ses mouvements et aurait semblé pendant quelques instants vouloir se poser sur le Mont Cannon, mais aurait malgré tout poursuivi sa route vers eux, les Hill. L'un des membres du couple (selon la version la plus répandue du récit, Barney) l'observe avec les jumelles.

L'objet est plat, en forme de soucoupe volante?. Il présente des lumières multicolores et, lorsqu'il n'est plus qu'à une trentaine de mètres de la voiture, Barney distingue des hublots au travers desquels il aperçoit les silhouettes d'une dizaine d'occupants de l'appareil. Il voit deux ailes terminées par des lumières rouges se déployer de part et d'autre de l'engin.

 

Barney Hill et sa femme, montrant un dessin de l'OVNI

Effrayé, le couple rentre dans la voiture et démarre en trombe. Leurs souvenirs deviennent alors flous : ils ne se rappellent que d'une série de « bip ».

 

 Les cauchemars

Dans leur souvenir suivant, les Hill se trouvent toujours dans la voiture, mais à une centaine de kilomètres plus au sud. Le reste du voyage se passe sans incident, mais ils remarquent que la lanière des jumelles a été arrachée, que la peinture de la voiture a été griffée à certains endroits, que les bouts des chaussures de Barney sont abîmés et que la robe de Betty est en partie déchirée. Plus tard, en la sortant de sa penderie, Betty aurait également constaté qu'elle était recouverte d'une étrange poudre rosâtre.

Lorsque le couple tente de reconstituer les évènements de cette nuit-là, il s'aperçoit qu'il n'a que des souvenirs fragmentaires et ne se rappelle pas de ce qui est arrivé juste après que les bips aient commencé. Le lendemain des événements, les Hills contactent la base de l'Air Force de Pease et racontent ce dont ils se souviennent. Le 22, le major Paul W. Henderson les recontacte par téléphone et s'entretient avec eux pendant une demi heure, puis remet un rapport le 26 septembre concluant qu'ils ont vraisemblablement vu la planète Jupiter, particulièrement brillante dans le ciel la nuit de l'incident. Ce rapport sera transmis au Projet Blue Book?.

Après l'évènement, Betty Hill s'intéresse aux OVNI et emprunte plusieurs livres à ce sujet à la bibliothèque locale. À la fin du mois de septembre, elle commence à faire des cauchemars récurrents et inquiétants en rapport avec ce soir-là. En novembre, elle entreprend d'écrire les détails de ces rêves.

Dans ceux-ci, Barney et elle sont emmenés à travers la forêt vers la soucoupe volante par de petits êtres humanoïdes d'un mètre et demi environ, au crâne bulbeux dépourvu de cheveux, portant des uniformes ainsi que des casquettes similaires à celles des membres de l'U.S. Air Force.

 

Image de « The UFO Incident » (« La nuit des extra-terrestres »), téléfilm américain de 1975 basé sur les témoignages des Hill

Après qu'ils soient entrés dans le vaisseau par une rampe, Betty est séparée de Barney par un des petits êtresqu'elle décrit comme « le chef » (The leader). Un autre, qu'elle appelle « l'examinateur » (The examiner) la fait ensuite s'asseoir et lui fait subir une série d'examens médicaux : il lui coupe une mèche de cheveux, lui examine les yeux, les oreilles, la bouche, la gorge, les mains, les jambes et les pieds, récupère ses rognures d'ongles et prélève un échantillon de peau avec une lame émoussée.

L'examinateur enlève ensuite la robe de Betty et la fait se coucher sur une table. Il promène alors une machine qu'elle décrit comme une sorte d'appareil d'électroencéphalographie sur son corps en lui expliquant qu'il examine son système nerveux.

Il lui insère ensuite une seringue d'une dizaine de centimètres dans le nombril et lui dit qu'il s'agit d'un « test de grossesse ». Elle pousse un cri de douleur, mais celle-ci disparaît lorsque l'examinateur lui passe la main sur le front.

 

Dessin de « l'examinateur », par Patrick Richard, sur base de la description de Betty Hill

Dans son rêve, le « leader » des extraterrestres, qui s'exprime dans un anglais imparfait, lui montre une carte stellaire mais, comme Betty se trouve incapable de situer la Terre sur la carte, il ne peut lui expliquer d'où il vient.

Betty aurait demandé à rapporter une preuve de son enlèvement, un livre rempli de symboles incompréhensibles, mais les extraterrestres le lui auraient repris au dernier moment, souhaitant apparemment qu'elle ne garde ni preuve ni souvenir de l'enlèvement.

À la fin du rêve, les extraterrestres raccompagnent le couple à leur voiture. Betty et Barney reprennent alors la route vers leur domicile, après avoir regardé leur vaisseau s'envoler.

Note : Il est aujourd'hui difficile de différencier le contenu des rêves de Betty Hill de 1961 et le récit qu'elle fit sous hypnose en 1964. La version qui est présentée ci-dessus est vraisemblablement en grande partie basée sur son récit sous hypnose plutôt que sur le contenu strict de ses cauchemars de l'époque : il est parfois dit que dans ceux-ci, elle aurait par exemple parlé d'hommes dotés de cheveux sombres et de gros nez plutôt que d'extraterrestres de type gris.

 

Autre image de « La nuit des extra-terrestres » 
(« The UFO Incident », 1975)

Le 21 octobre 1961, Walter N. Webb, un astronome et membre du National Investigations Committee On Aerial Phenomena? (un comité civil d'étude des OVNI américain), rend visite aux Hill pour recueillir leur témoignage. Tandis qu'il tente de reconstituer les événements de ce soir-là, il s'aperçoit qu'ils ne gardent aucun souvenir de 55 km de leur trajet en voiture environ et de deux heures de la soirée.

 

 Les souvenirs sous hypnose

L'incident n'a rien arrangé aux problèmes d'anxiété de Barney. Le 23 novembre 1962, le couple entend parler de la possibilité de retrouver des souvenirs bloqués grâce à l'hypnose et, en décembre 1963, le psychiatre de Barney leur suggère d'aller voir le docteur Benjamin Simon, spécialiste de l'hypnose en psychothérapie.

Pendant sept mois, le docteur Simon leur fait suivre chaque semaine des séances d'hypnose régressive séparément, qu'il enregistre.

Lors des séances d'hypnose, Betty décrit des événements très similaires à ses rêves. Le docteur Simon lui fait dessiner la carte stellaire que lui auraient montré les extraterrestres, dont les lignes représentent selon elle des routes commerciales spatiales.

 

Dessin de la carte stellaire réalisé par Betty Hill sous hypnose

Les extraterrestres auraient également essayé d'arracher ses dents, selon elle après avoir constaté avec surprise que Barney avait un dentier et pouvaient donc les retirer sans mal.

Lors de ses séances d'hypnose, Barney livre un récit très similaire aux rêves de sa femme.

Selon ce qu'il dit pendant ces séances, alors qu'il conduisait la voiture et cherchait à échapper à l'OVNI, il se serait senti contraint de quitter la route et de se garer dans les bois. Les extraterrestres seraient alors arrivés et les auraient emmenés dans leur vaisseau, où il aurait été séparé de Betty.

Trois d'entre eux l'accompagnent alors dans une salle et le déshabillent, puis le font se coucher sur une table. Il semble beaucoup plus traumatisé par l'examen médical que sa femme et dit avoir gardé les yeux fermés la plupart du temps. Il réagit parfois violemment lors des séances d'hypnose, criant, se débattant ou fondant en larmes.

Un appareil est placé sur ses parties génitales, vraisemblablement pour prélever un échantillon de sperme. Dans les mois qui ont suivi l'incident, un cercle formé de verrues est apparu à cet endroit sur la peau de Barney.

 

Dessin du « leader » des extraterrestres réalisé par Barney, sous hypnose

Contrairement à la version de Betty, dans laquelle le « leader » des extraterrestres s'exprimait dans un anglais approximatif, ils s'expriment par télépathie? dans le témoignage que Barney fait sous hypnose.

Le docteur Simon conclut que le couple croit sincèrement ce qu'il dit, mais ne juge pas pour autant que les éléments qu'ils décrivent ont réellement eu lieu : selon lui, le récit de Barney et ses grandes ressemblances avec celui de sa femme ont été inspirés par les cauchemars récurrents de celle-ci, qu'elle lui avait racontés en détail.

Les Hill contestent cette explication, mais les séances d'hypnose leur ont fait du bien et Betty ne fait plus de cauchemars par la suite.

 

 L'affaire dans les médias et son influence en ufologie

Le 25 octobre 1965, le Boston Traveler consacre un article de première page à l'affaire et, le lendemain, l'événement gagne l'attention de la presse internationale.

En 1966, le journaliste et écrivain John G. Fuller consacre un livre au témoignage des Hill, The Interrupted Journey(« Le voyage interrompu »), avec la collaboration du couple et du Docteur Simon. L'ouvrage connaîtra un grand succès et fera l'objet de plusieurs réimpressions. En 1975, le livre est adapté au cinéma sous le titre The Ufo Incident (« La nuit des extraterrestres »).

Le récit des Hill est la première mention connue d'extraterrestres de type « petits gris » et semble avoir eu une forte influence sur les récits ultérieurs de rencontres du troisième type et d'abduction?.

Les extraterrestres des rêves et des souvenirs sous hypnose des Hill ne correspondent cependant pas tout à fait à la vision actuelle que l'on a des petits gris : bien qu'ils soient de petite taille et dépourvus de poils, leur peau est décrite comme gris aluminium, jaunâtre ou verdâtre, leurs yeux sont jaunes et présentent de petites pupilles, ils ont un petit nez et portent des uniformes. De plus, dans ses cauchemars, Betty aurait décrit des créatures d'aspect beaucoup plus humain, dotés de cheveux et de grands nez.

 

Représentation des extraterrestres décrits par Betty et Barney Hill sous hypnose, par David Baker

C'est également du témoignage des Hill que découle l'idée que les extraterrestres viennent du système stellaireZeta Reticuli. En 1974, Marjorie Fish, une institutrice américaine et astronome amateur, cherche à identifier la planète d'origine des êtres décrits par les Hill sur base de la description de la carte stellaire donnée sous hypnose par Betty. En supposant que l'une des 15 étoiles de la carte est notre Soleil, elle reconstitue en 3 dimensions à l'aide de perles et de fils la configuration des étoiles les plus proches sur base du catalogue Gliese de 1969. Pendant des années, elle teste des milliers de points de vue jusqu'à en trouver un correspondant à celui du récit de Betty Hill.

Ce point de vue correspondant à la position du système à deux étoiles de Zeta Reticuli, elle en déduit qu'il s'agit du lieu d'origine de ces extraterrestres.

 

Interprétation de la carte stellaire de Marjorie Fish

La fiabilité de ce résultat et son caractère unique ont cependant été critiqués, notamment par Carl Sagan? : la carte utilisée par Fish ne prendrait en compte qu'une partie des points décrits par Betty Hill (ceux qui étaient reliés entre eux uniquement et non les autres), et il existerait de nombreux autres systèmes stellaires répondant aux critères qu'elle a utilisé.

L'idée que les petits gris existent et viennent de Zeta Reticuli entrera pourtant définitivement dans le folklore ufologique et sera notamment reprise par Bob Lazar.

Aujourd'hui encore, le témoignage des Hill reste l'une des affaires les plus célèbres de l'ufologie.

Source:http://www.paranormal-encyclopedie.com

telechargement-10-24.jpg

Facebook UFO Science OvniYoutube 33Twitter UFO Science Ovni

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site